IMHOTEP

IMHOTEP2018-07-11T20:20:28+00:00

Project Description

Imhotep est le compositeur et beat-maker de référence en France où il totalise 25 ans d’activités en particulier dans le Hip-Hop . Il est l’architecte musical du groupe de rap marseillais IAM. Il évolue toutefois en parallèle dans différents styles musicaux.
Avant de rejoindre IAM à la fin des années 1980, Imhotep a pratiqué la musique dans différents groupes de blues, rock, reggae et de funk. C’est en s’initiant aux premières boîtes à rythmes et aux premiers sampleurs, que « tonton » Imhotep prend conscience des immenses possibilités de la musique électronique. Dès lors, il a largement participé à donner à IAM sa couleur musicale. Imhotep semble être le premier beat-maker à utiliser des samples de musique méditerranéenne ou orientale.
En parallèle de ses activités dans le hip-hop, Imhotep sort un album instrumental en 1998, intitulé Blue Print, mixé et enregistré au Maroc à Essaouira. Imhotep est séduit par l’ambiance des rues de la cité et intègre à ses compositions ces rencontres sonores qui donneront le son si particulier de cet album. Celui-ci aura alors une réelle profondeur musicale et rythmique (se rapprochant de la lounge, du reggae et du dub), avec des influences de musique gnawa et nord-africaine.
Avec son label Kif-Kif Production il produit l’album Chroniques de Mars en 1998 et le premier album solo de Faf-la-rage, C’est ma cause, en 1999.
L’année 2005 marque l’adhésion de « Tonton » Imhotep au collectif Desert Rebel, une participation sur des projets musicaux en lien avec le guitariste touareg Abdallah ag Oumbadougou.
Il produit ensuite les musiques du second opus des Chroniques de Mars en 2006, un album mettant en valeur les différents artistes de la scène rap marseillaise (Black Marché, Carré Rouge, Beretta, Chiens De Paille, 3ème œil, Ligne 26, La Sale Equipe, Keny Arkana et bien d’autres encore). En 2008, Imhotep réalise la bande sonore du film, Les Barons de Nabil Ben Yadir , où il signe notamment des compositions pour Akhénaton et Amazigh Kateb .
En mai 2012 sortait le deuxième projet solo de l’architecte : « Kheper ». Il renoue avec la tradition ancestrale initiée sur « Blue Print », un album entièrement instrumental ne correspondant à aucune étiquette connue, et pour lequel Imhotep propose  » Ethnotronica  » : musique électronique inspirée des musiques du monde.
Tout en restant l’un des concepteurs actifs des plus récents opus d’IAM , Imhotep a trouvé le temps de réaliser le 2ème volet de Kheper , intitulé  » Kheper Dub  » . Dans cet album magistral , il renoue avec ses premières patries d’adoption musicale , le Reggae et le Dub , sans pour autant renoncer à ses influences de musique du monde et à son univers onirique et hypnotique .

Retrouvez Quoi de 9 ? sur Facebook